legume reunionElle respecte l’environnement écologique par l’intermédiaire de l’utilisation des techniques agricoles biologiques telles que la rotation de culture, le fumier organique et le compost naturel. L’objectif est d’avoir un sol très intense en activités biologiques et capable de produire des plantes saines et vigoureuses répondant aux besoins des consommateurs sur l’équilibre alimentaire et la santé. Durant ces deux dernières années, la filière agricole biologique a trouvé son essor sur l’Ile de la Réunion, voire l’augmentation des agriculteurs « bio » réunionnais en 2011 et la multiplication des champs à cultiver en 2012. Cette dernière explique en général la popularité des produits bio sur le marché.


Depuis 2011, une association dénommée AREC (Association pour le Respect de l’environnement et du Cadre de vie) a été mise en place afin de promouvoir l’agriculture écologique et la protection de l’environnement. La dite association regroupe des producteurs biologiques issus des régions réunionnaises et participe à la fois à la commercialisation des produits « bio » via l’organisation du « Marché Solidari’ Terre ». Ceci se tient tous les mercredis et le samedi à Petite- Ile. Sur ce, il fallait souligner que des paniers dit « bio » contenant des légumes et fruits biologiques seront proposés aux membres. Il fallait souligner que les légumes bios réunionnais sont issus du Sud de la région, ils sont certifiés et signés par l’association AREC. Ils respectent donc les normes et la charte demandée par cette dernière. Ce sont tous des produits qui respectent la santé des consommateurs et la biodiversité de l’île. Ils sont également si savoureux et très diversifiés, pour qu’il y ait un équilibre entre légumes-racines, légumes-feuilles, légumes-fruits et légumes-fleurs. Il est à noter que le fond obtenu par la commercialisation de ces paniers bios sert à aider les paysans producteurs et fait aussi preuve d’une initiative sur l’éducation environnementale et la mise en place d’un développement efficace et durable pour le pays.


En effet, les légumes biologiques sont plus chers que les légumes conventionnels. Ils sont certifiés et labellisés par des organismes certificateurs comme l’ECOCERT. De plus, ils sont moins subventionnés par l’Etat alors qu’ils demandent beaucoup plus de mains d’œuvre par rapport à l’adoption de la technique conventionnelle. En tant que légumes issus de l’utilisation des ressources naturelles et organiques, ils ont des saveurs plus agréables et apportent davantage des aliments nutritifs pour la santé tels que : la Vitamine C, le Fer, le magnésium….